Suivre une formation pour devenir chauffeur VTC


En France, les VTC battent leur plein. Les particuliers, comme les professionnels préfèrent se tourner vers ce genre de prestataire que les simples taxis pour avoir un peu plus de confort et une meilleure qualité de prestation pendant leur déplacement. Mais autant le marché est demandé, autant les prétendants à devenir un chauffeur VTC sont nombreux. Mais sache que vous ne pouvez pas prétendre simplement à ce genre de poste. Il y a des conditions à remplir.

Une formation capacité transport spécial VTC

Pour exercer le métier de VTC, vous devez avoir un certificat « capacité transport ». Celui-ci sera à renouveler tous les 5 ans. Et pour l’obtenir, vous allez devoir passer par 140 heures de formation proposée par un établissement agréé. Celle-ci sera sanctionnée à la fin par un examen officiel qui vous permettra, si vous réussites, d’obtenir le certificat.
La formation consiste à vous apprendre toutes les règles de sécurité et les normes basiques pour l’exercice du métier de VTC ou de chauffeur pour le transport des personnes. Sans ce certificat, demander une carte professionnelle de chauffeur VTC sera impossible. Et vous ne pourrez pas exercer dans quelques entreprises de transport que ce soient.

Les conditions pour s’inscrire

N’importe qui ne pourra pas se présenter à une formation capacité transport VTC. Vous devez notamment justifier d’un permis de conduite de catégorie B en cours de validité pour ce faire. En outre, les droits d’inscription sont de 1 500 euros. C’est ce que l’on appelle une capacité financière.
Il appartiendra à votre établissement de vous inscrire pour les examens officiels de la DREAL. Les dates vous seront communiquées par ces derniers. Et attention, après l’annonce des résultats, il peut se passer 8 à 16 semaines avant que vous ne touchiez du doigt votre certificat et ne puissiez exercer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts