Êtes-vous prêt pour la certification Qualiopi ?


Pour les organismes et les centres de formation, avoir la certification Qualiopi est primordial. C’est une certification qui viendra remplacer le référencement Datadock d’ici la fin de l’année 2021. Votre organisme est-il prêt pour cette certification ? Si ce n’est pas encore le cas, vous avez quelques mois pour l’obtenir.

La certification Qualiopi, c’est quoi ?

La certification Qualiopi est une sanction qui vise la validation de la qualité d’un organisme de formation et de développement des compétences. Cette qualité est définie par le RNCQ ou référentiel national de certification qualité. Cette certification permet à un centre de formation d’obtenir la marque Qualiopi, elle-même attribuée par des établissements certificateurs agréés par le COFRAC.

À partir du premier janvier 2022, tous les organismes de formation et de développement des compétences installés sur le territoire français devront disposer de la certification Qualiopi. Sans cela, il ne sera pas possible pour les centres d’obtenir des financements pour les apprenants qui veulent suivre le cursus qu’ils proposent. Il viendra donc, remplacer le DataDock qui est actuellement, la database permettant de fixer les principaux critères de qualité pour valider la certification des centres de formation ou des organismes de validation des acquis, etc. installés sur le territoire français. Avec le DataDock, ces organismes n’avaient qu’à répondre correctement à des questions spécifiques pour valider l’obtention de la certification. Avec la Qualiopi, un véritable audit qualité doit être effectué.

Pourquoi disposer de la certification Qualiopi ?

La certification Qualiopi ne concerne pas seulement les centres de formation. Les organismes proposant des bilans de compétences, mais aussi qui effectuent des actions de VAE ainsi que les centres d’apprentissage ou CFA doivent aussi avoir la certification Qualiopi. Et cela, que l’organisation soit composée de simples formateurs indépendants ou intégrant un groupe de centres proposant le développement des compétences à leurs apprenants. L’obtention de cette certification va permettre d’améliorer la qualité des formations professionnelles dispensées sur le territoire français. Cela, parce que l’État et les législateurs veulent que le financement octroyé aux apprenants français ait un impact positif qui permet d’améliorer réellement les compétences de ces derniers. Pour obtenir ces financements, les organismes de formation doivent offrir un niveau de qualité élevé de développement des compétences aux apprenants. Mais également, les centres de formation ne pourront plus demander lesdits financements qui peuvent être octroyés par Pôle Emploi, par l’intermédiaire de l’OPCO, de l’Agefiph ou autres, s’ils ne disposent pas de la certification Qualiopi. Si l’organisme ne vise pas les apprenants financés par ces entités, cette certification n’est pas obligatoire (financement de la formation par l’apprenant lui-même par exemple).

Conditions pour l’obtention de la certification Qualiopi

Comme mentionné en haut, il est nécessaire de passer un audit qualité complet pour pouvoir obtenir la certification Qualiopi. Le site Formites vous aide à passer cet audit. Pour le réussir, il est important d’apprendre le contenu du référentiel national de certification qualité. Dans ce référentiel, le centre est invité à connaitre 7 critères bien précis incluant 32 indicateurs distincts qui vont servir pour la validation de la qualité. Dans ces indicateurs, on demandera à l’organisme de bien présenter les process lors de la conduite des formations, des bilans de compétences, du process de validation des acquis, etc. Cela va permettre d’évaluer le sérieux de l’organisme et de la formation qu’il octroie.

Une fois que vous avez pris connaissance de ces critères et indicateurs, vous pouvez procéder à la rédaction d’un document dans lequel vous allez présenter, en détail, les démarches pour la conduite de chaque formation que votre centre dispense. Il est également recommandé de joindre avec le document les pièces justificatives nécessaires pour prouver le process, comme le curriculum de formation, la qualité des formateurs, etc.

Ceci fait, vous aurez à choisir vous-même l’organisme certificateur. Il doit être agréé par l’État et enregistré dans la base de données du ministère du Travail. Il faudra ensuite, faire la demande de certification au niveau de cet organisme et établir un contrat pour la réalisation de l’audit. Au moment convenu, l’organisme certificateur va procéder à l’audit dans vos locaux et en face à face.

Si le centre a déjà une certification CNEFOP, la durée de l’audit sera réduite. Autrement, la durée dépendra de la taille de l’organisme et du nombre de formations qu’il dispense. Si après l’audit, des indicateurs non conformes sont constatés, l’organisme certificateur avancera un plan d’action pour le redressement des points non conformes. Le centre sera dans l’obligation de mettre en œuvre ce plan d’action et présentera au niveau du même organisme le redressement effectué. Et cela, avant de pouvoir obtenir la certification et la marque Qualiopi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts