Comment se déroule une formation en tricopigmentation ?


Dessiner des faux cheveux sur la tête est bien plus difficile à faire qu’on ne le pense. On parle ici de la technique de tricopigmentation qui est une solution palpable pour limiter autant que possible les conséquences de la calvitie. Pour garantir des séances alliant performance et réussite dans votre salon de beauté, suivre une formation est primordial. Cela peut se faire en ligne ou dans des académies. Voici des explications détaillées du déroulement de la formation en vue de maîtriser la technique de tricopigmentation.

Analyse du cuir chevelu

Le cours commence d’abord par une vérification de la tête, en particulier de la zone atteinte de la calvitie. Tout apprenti doit donc apprendre à reconnaître l’ampleur du problème et à deviner à l’avance le type de modification à faire. Une formation en tricopigmentation vous ouvre à de nombreuses possibilités de réalisation pour remédier aux chutes de cheveux, que ce soit sur le front ou au milieu de la tête.

Choix du pigment

Le pigment idéal  doit être exactement être de la même couleur que les cheveux de la tête. Pour une imitation parfaite, la teinte est à choisir minutieusement en tenant en compte les nuances. Après la séance, si vous observez de plus près la tête maquillée, vous remarquerez qu’il s’agit en réalité d’une simple coloration. Mais globalement, le résultat doit être assez satisfaisant pour éviter d’exposer un effet artificiel.

Familiarisation avec les outils

Lors d’une formation initiale en tricopigmentation, vous devez encore connaître les principaux outils à utiliser. Il existe un bon nombre de matériels qu’il faut savoir et manipuler aisément pour réaliser les interventions basiques et complexes. Votre formateur accordera donc un moment à la familiarisation. En prenant des notes et en faisant des pratiques régulières, les outils et les règles d’hygiène à appliquer seront plus faciles à mémoriser.

Préparation de la peau

Un maquillage permanent du cuir chevelu est toujours précédé par un nettoyage de la peau et une bonne désinfection afin d’éliminer les bactéries. Vous allez pouvoir apprendre à assainir la zone avant d’utiliser un dermographe. Il s’agit d’une préparation qui nécessite l’application des règles acquises lors d’une formation en hygiène et salubrité.

Réalisation du maquillage

Dessiner des pointillés sur les zones vides, c’est en principe ce qu’il faut faire lors d’une séance de tricopigmentation. Mais avant tout, il faut apprendre diverses techniques importantes avant de se lancer dans la réalisation du maquillage. La formation vous guidera donc vers les traçages et les tests à faire avant de procéder au maquillage du cuir chevelu. Cela inclut aussi les jeux de nuances pour harmoniser la tête et assurer un résultat très naturel.

Cicatrisation de la peau

Il s’agit d’un cours pour savoir les finitions à apporter à un cuir chevelu ayant subi la tricopigmentation. Vous allez apprendre à préconiser des crèmes cicatrisantes et à assurer un suivi à vos patients pour réussir chaque intervention effectuée. Lorsque vous proposez effectivement vos services dans un institut de beauté, vous devez fournir une prestation complète, d’où l’utilité de la formation et du cours de perfectionnement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts