Pourquoi les études néerlandaises à l’étranger sont populaires ?


Bien que la popularité des études néerlandaises soit en baisse aux Pays-Bas, ce n’est certainement pas le cas à l’étranger. Il existe quelque 135 programmes d’études néerlandaises dans 40 pays. De Berlin à New York, en passant par Jakarta et Séoul. L’étude du néerlandais est particulièrement populaire en Amérique. À l’université de Columbia, par exemple, la demande d’études de néerlandais dépasse même l’offre.

« D’un point de vue économique, on comprend très bien pourquoi les gens choisissent d’étudier le néerlandais », déclare Filip de Ceuster, maître de conférences en néerlandais à l’université de Sheffield au Royaume-Uni. Avec un diplôme en néerlandais, la plupart des anciens étudiants trouvent rapidement de bons emplois dans le commerce international, les agences de traduction ou les services diplomatiques. Toutefois, la principale raison de sa popularité semble être l’intérêt pour la langue et la culture. « Les Pays-Bas sont connus comme un pays progressiste en raison de leur attitude libérale à l’égard des mariages homosexuels et de l’avortement. Cette image libérale est attrayante », explique Andreas Nijenhuis-Bescher, professeur de néerlandais à l’université Hankuk d’études étrangères de Séoul.

Qui veut apprendre le néerlandais ?

Étrangement, nous semblons parfois considérer la langue néerlandaise comme inférieure dans un contexte international. Nous ne semblons pas prendre au sérieux la promotion du néerlandais. Et pourtant, la popularité du néerlandais à l’étranger est importante pour les Pays-Bas pour plusieurs raisons. Henriette Louwerse, présidente de l’Association internationale d’études néerlandaises (IVN), met cela sur le compte de l’étroitesse d’esprit. « L’idée que ‘le néerlandais est une langue peu répandue et qu’elle est de toute façon beaucoup trop difficile’ est un mythe tenace. » Le néerlandais est plus largement parlé que la plupart des gens ne le pensent, se classant au quarantième rang dans la liste des langues les plus parlées.

Les contacts avec les Pays-Bas

Il faut donc cesser de se demander pourquoi quelqu’un étudie le néerlandais. « Investir dans la promotion de sa propre langue est une stratégie de relations publiques intelligente et relativement bon marché », affirme Filip de Ceuster. Par exemple, les anciens élèves néerlandais jouent un rôle important dans les entreprises internationales en entretenant des contacts avec les Pays-Bas depuis des pays du reste du monde. Par ailleurs, enseigner le néerlandais n’est pas seulement un moyen de promouvoir votre langue et votre culture, mais aussi un excellent moyen de promouvoir l’image de votre pays.

Comment partir étudier à l’étranger ?

Un Français qui souhaite étudier aux Pays-Bas doit contacter les différentes universités en lui faisant part de son souhait d’étude. Généralement, un CV et une lettre de motivation correctement rédigée aide les universités à prendre leur décision. Il faudra également fournir vos différents diplômés et relevés de notes traduits par un traducteur agréé. Pour ce faire, contactez un traducteur français néerlandais qui pourra prendre en charge la réalisation de votre projet. Cette démarche s’avère généralement fastidieuse et il existe peu de traducteur qui pourront prendre en charge votre demande. Veillez alors à vous y prendre suffisamment en avance afin de pouvoir obtenir une traduction professionnelle dans des délais rapides. Un néerlandais qui souhaite étudier à l’étranger devra également réaliser le même processus auprès des universités étrangères.

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts